1. Home
  2. Research
  3. News

Baptiste Groussin, étudiant en dernière année d’ingénieur à l’UTT et passionné de physique, co-signe ses deux premiers articles dans deux revues scientifiques internationales

Publié le 26 janvier 2024 Mis à jour le 30 janvier 2024
Nano-Phot
Date(s)

le 26 janvier 2024

Baptiste Groussin, étudiant en dernière année de cursus ingénieur Matériaux : Technologie et Economie (MTE) à l’Université de Technologie de Troyes (UTT), vient de co-publier deux articles en premier et second auteur dans deux revues scientifiques internationales : Advanced Optical Materials et Nanophotonics, suite à la réalisation de plusieurs stages au laboratoire L2n CNRS-UMR 7076 (UTT) et au CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire).

L'article "Hot electron enhanced photoemission from laser fabricated plasmonic photocathodes" (Photoémission renforcée par des électrons chauds à partir de photocathodes plasmoniques fabriquées par laser), que Baptiste Groussin a publié avec l'équipe Lasers du CERN dans Nanophotonics le 17 octobre 2023, présente une méthode d'amélioration de la photoémission d'électrons à partir de cathodes métalliques à l'aide de nanostructures plasmoniques. Pierre angulaire de l'ingénierie des accélérateurs d'électrons, le développement des photocathodes permet d'acheminer efficacement des faisceaux d'électrons très chargés vers les installations de recherche. Les photocathodes sont des composants clés des sources d'électrons à haute luminosité et sont omniprésentes dans le fonctionnement des accélérateurs à grande échelle, bien que leur fonctionnement soit souvent limité par leur efficacité quantique et leur durée de vie. Cet article propose de surmonter ces limitations en utilisant des techniques de nanostructuration directe par laser sur des substrats de cuivre afin d'améliorer leur efficacité et leur robustesse pour les photo-injecteurs d'électrons de la prochaine génération.

L'article "Efficient Composite Colorization of Copper by Spatially Controlled Oxidation with Deep-UV Ultrafast Lasers" (Coloration composite efficace du cuivre par oxydation contrôlée dans l'espace à l'aide de lasers UV profonds ultrarapides), publié dans Advanced Optical Materials le 23 novembre 2023 et dont Baptiste Groussin est le premier auteur, s'inscrit dans le cadre de ses recherches sur les surfaces nanostructurées émettrices de lumière pour la R&D sur les accélérateurs d'électrons. L'article présente une méthode pour produire des surfaces colorées précises sur le cuivre. En utilisant des longueurs d'onde supérieures à la fonction de travail du métal dans le domaine de l'ultrarapide, l'étude montre qu'il est possible de créer une couche d'oxyde nanométrique d'épaisseur réglable, rehaussant les couleurs par effet interférométrique.

Baptiste est passionné par la physique moderne et les questions qu'elle soulève. En parallèle de son cursus d'ingénieur MTE, il a poursuivi deux stages de recherche en optique quantique avec l'unité de recherche L2n CNRS-UMR 7076 (UTT) entre 2021 et 2022 et un stage de recherche d'un an de 2022 à 2023 en physique appliquée au CERN avec l'équipe Lasers & Photocatodes (SY-STI).

Dans ses activités de recherche, il étudie les propriétés d'interaction uniques entre des méta-matériaux complexes et des impulsions laser ultra-courtes et de haute intensité pour des applications en physique des particules, en technologie quantique et en recherche médicale. Au fil des ans, il s'est spécialisé dans la physique des matériaux appliquée à l'optique complexe (photonique, lasers pulsés), la conception de systèmes optiques, la nanofabrication, la caractérisation, la simulation informatique et l'analyse de données.

Baptiste souhaite poursuivre ses études l’année prochaine, en doctorat de physique appliquée et photonique, lorsqu’il aura obtenu son diplôme d'ingénieur à l'UTT. Pour l'instant, il commence un stage de fin d'études d’ingénieur, toujours en laboratoire, à l'Ecole Polytechnique de Paris au Laboratoire d'Optique Appliquée (LOA).
 

Plus d’informations