1. Home
  2. L'UTT
  3. News

Karl TANOUO, étudiant Camerounais venu à l’UTT en échange au semestre de printemps dans le cadre du partenariat entre l’Institut St-Jean et l’UTT, sous l’égide du projet MOSE-FIC

Publié le 6 juillet 2020 Mis à jour le 9 juillet 2020
Date(s)

le 6 juillet 2020

Qui es-tu et d'où viens-tu ?
Je suis Karl Orlando TANOUO KAMGA, étudiant à l'institut Saint Jean. Je viens du Cameroun, plus précisément de la ville de Yaoundé.

Quand es-tu arrivé à Troyes et à l'UTT ? Dans quel cadre ?
Je suis arrivé à Troyes le 27 janvier 2020.
Je suis venu dans le cadre d'un semestre d'échange (Printemps 2020), du fait d'un partenariat entre l'institut Saint Jean et l'UTT.

Pourquoi as-tu décidé de venir à l'UTT ? Qu'est-ce que tu étudies ?
J'ai choisi l'UTT car elle m'offrait la possibilité de toucher du doigt les technologies et apprentissages nécessaires à ma formation. Ce semestre d'échange me donnait également la possibilité de découvrir une culture différente de celle que j'avais connue jusqu'ici.
Je suis en cycle ingénieur, option informatique et systèmes d'information (ISI).

Pourquoi as-tu décidé de rester à Troyes malgré le confinement ?
J'ai décidé de rester à Troyes malgré le confinement car le déplacement présentait pour moi un risque de contracter la maladie. Aussi, j'étais optimiste quant à la gestion de la crise et le retour à la normale.

Comment s'est passée ta vie pendant le confinement ? Des problèmes ? Des difficultés ?
Pendant le confinement, j'ai essayé de m'adapter du mieux que je pouvais. J'ai passé la majeure partie du temps dans mon logement et, quand il m'arrivait de sortir, je le faisais en respectant les mesures barrières prescrites par le gouvernement; aussi bien pour assurer ma santé que celle des autres.

Considères-tu que l'UTT t'as aidé / accompagné pendant le confinement ?
L'UTT m'a beaucoup aidé pendant le confinement. Le service des relations internationales prenait constamment de nos nouvelles afin de nous aider si jamais on rencontrait une difficulté. Nous recevions constamment des informations au sujet de dons alimentaires effectués dans la ville afin que l’on ait régulièrement de quoi se nourrir.

Pour finir, que penses-tu de toute cette période ? Du positif, négatif ou autre ?
Je commencerai par dire que le séjour est loin d'être celui auquel je m'attendais en venant. Nous avons dû nous adapter et, je peux dire aujourd'hui que nous y sommes parvenus. Après, l'UTT a déployé des mesures pour permettre aux enseignants de continuer à nous transmettre les enseignements et nous avons pu respecter les programmes fixés en début de semestre dans la plupart des unités d'enseignement.