1. Home
  2. L'UTT
  3. News

Interview de Khuzaima Jillani, étudiant originaire du Pakistan venu en échange à l’UTT via le programme Erasmus+

Publié le 3 juillet 2020 Mis à jour le 6 juillet 2020
Date(s)

le 3 juillet 2020

Khuzaima est un étudiant venu en échange à l’UTT au semestre de printemps, via le programme Erasmus+. Il est resté à l’UTT pendant le confinement ; il vient de rentrer chez lui, au Pakistan, ses examens terminés. Nous avons voulu savoir comment s’était passé pour lui cette période particulière à l’UTT.

Qui es-tu et d'où viens-tu ?
Salut, je suis Khuzaima Jillani. Je viens du Pakistan mais j'ai étudié 4 ans en Turquie en tant qu'étudiant en licence. Je suis venu en France en tant qu'étudiant Erasmus de Turquie.

Quand es-tu arrivé à Troyes et à l’UTT ?
Je suis arrivé à Troyes et l’UTT le 28 janvier 2020.

Pourquoi as-tu décidé de venir à l’UTT? Qu'est-ce que tu étudies ?
C'était mon rêve de voir la France et sa culture. J'avais étudié le français pendant 3 ans dans mon lycée et mon professeur de français à l'époque parlait tellement de la culture française que cela m’a incité à choisir la France comme destination Erasmus. J'étudie le génie mécanique.

Pourquoi as-tu décidé de rester à Troyes malgré le confinement ?
En fait, ce n'était pas mon premier plan. J'ai essayé de réserver des billets pour le Pakistan, mais ils ont tous été annulés ; j'ai donc décidé de rester à Troyes jusqu'à la fin du semestre.

Comment s'est passée ta vie pendant le confinement ? Des problèmes ? Des difficultés ?
La vie n'était pas si difficile. Je suis un peu introverti donc ça ne m'a pas vraiment affecté. Non, je n'ai eu aucun problème :)

Penses-tu que l'UTT t’as aidé durant le confinement et après ?
Oui, l’UTT m’a été très utile. J'avais l'habitude d'envoyer un courriel si j'avais une requête, et ma requête a été résolue immédiatement par Amélie au bureau des relations internationales.

Pour finir, que penses-tu de toute cette période ? Du positif, négatif ou autre ?
Je pense que cette période a eu un impact positif sur nos vies car nous en avons appris plus sur notre environnement. Nous avons dû travailler sur nous-mêmes.